Parrainer une chèvre

Pourquoi, comment ?

VOIR LES CHEVRES ET LES BOUCS A PARRAINER


Cliquez ci-dessous pour faire dérouler

Pourquoi choisir de parrainer un animal ?

Parrainer une chèvre, une chevrette ou un bouc a plusieurs finalités pour nous et nos animaux :

☼   Cela nous permet de nous faire connaître et de partager notre éthique et nos pratiques d'élevage à un groupe de personnes ayant un engagement particulier avec notre projet et notre troupeau.

☼  Cela nous apporte un coup de pouce précieux pendant notre première année d'élevage, où nous avons uniquement des frais : alimentation, soin des chèvres, travaux, etc., et aucune rentrée d'argent. Et ensuite également pendant nos premières années de production, où le troupeau va se constituer peu à peu, et où la production est moins prédictible et plus faible.

☼   Enfin, cela va nous permettre d'élever nos chevrettes sous les mères et non au lait en poudre, ce qui représente un manque à gagner conséquent. 



Quels avantages pour vous ?

Parrainer une chèvre, une chevrette ou un bouc, c'est aussi et avant tout pour vous, ou pour la personne à qui vous offrez le parrainage !

☼   Vous recevrez en premier lieu une photographie de votre chèvre-tte ou votre bouc, accompagnée de votre certificat de parrainage valable pour une durée d'un an

☼   Vous serez convié, avec les autres parrains et marraines, à une après-midi découverte de la ferme et de votre filleul-e, avec un goûter fait maison / local offert (possibilité bien sûr de goûter aux fromages de votre chèvre)

☼   Bien sur, vous pourrez venir voir votre filleul-e pendant les heures d'ouverture de la vente à la ferme lorsque vous le souhaitez.

☼   Vous recevrez pour la nouvelle année un calendrier du troupeau

☼   Enfin, vous pourrez bien évidemment suivre les nouvelles du troupeau et de votre filleul-e sur le site internet et sur notre page facebook.

☼   Et le plus important : une autosatisfaction énorme de soutenir un élevage à taille humaine, travaillant dans le respect de la faune et de la flore qui l'entoure, et de participer à la préservation d'une race rustique menacée : la chèvre du Massif-central.

Particularités :

>> pour les parrains et marraines de chevrettes, vous pourrez, si vous le désirez et si vous la parrainez rapidement après sa naissance _car chez nous tout le monde a son petit nom_, choisir le nom de votre filleule ! En 2018, il devra commencer par un "O" ! Nous réservons toutefois les noms Orphée et Ophrys pour deux chevrettes qui vont arriver en mars (surprise...).

>> pour les parrains et marraines de chèvres que nous aurons destinées à la réforme (âge, faible production...), vous bénéficierez d'un droit de préemption sur votre protégée lors de la vente (sous conditions).

Votre unique engagement :

Venir voir et dorloter votre filleul-e dans la mesure de vos possibilités bien sûr !

Parrainer une chèvre, combien ça coûte, comment ça marche ?

Nous avons fixé un prix de 80 € par animal renouvelable chaque année, ce qui représente un peu moins de 7€ par mois.


Il vous suffit de nous contacter par le biais du formulaire de contact du site ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. afin de vérifier que votre chevre-tte n'a pas déjà été parrainée, vous pourrez ensuite remplir le contrat de parrainage à télécharger ici telecharger et nous le renvoyer à l'adresse indiquée, accompagné du chèque de paiement. Ce parrainage vous engagera pour une durée d'un an.

Quelques informations sur nos pratiques d'élevage : à quoi va servir votre argent ?

L'élevage que nous pratiquons est un choix, mais a des conséquences économiques.

Nous faisons le choix d'élever nos chevrettes sous la mère, c'est à dire que nous ne souhaitons pas acheter de lait en poudre que nous ne jugeons pas adapté au système digestif des chevrettes, non bio car cela n'existe pas en agriculture biologique, et bourré d'additifs. Une chevrette élevée au lait en poudre coûte à l'éleveur (en lait) maximum 80 € jusqu'au sevrage, alors qu'une chevrette élevée sous la mère jusqu'au sevrage représente un manque à gagner de plus de 300 € en vente de fromages. Voilà pourquoi nombre d'éleveurs privilégient le lait en poudre, qui économiquement est bien plus intéressant, et pourquoi nous essayons, avec votre aide notamment, de ne pas y avoir recours.

Les chèvres sont des animaux qui aiment grimper, et qui tolèrent mieux les milieux secs qu'humides (sauf races rustiques adaptées). Or les troupeaux qui marchent beaucoup en parcours "accidentés" avec des dénivelés importants rentrent souvent de leur journée de "balade" avec bien peu de lait ! La marche fatigue, et la production est bien moindre, alors que des chèvres élevées en intérieur, ou sorties juste pour se dégourdir les pattes vont produire plus ! Pourtant, c'est en parcours qu'elles sont le plus épanouies. C'est donc, paradoxalement, en respectant au plus leur rythme naturel et leur instinct, et en leur fournissant au plus possible une alimentation de buissons et d'arbres qu'elles affectionnent particulièrement, que les chèvres vont... produire le moins ! Mais nous ne concevons pas d'élever des chèvres autrement. En revanche, il faut le dire, les fromages de chèvres élevées en parcours ont une typicité incomparable ! On perd donc en quantité, mais certainement pas en qualité !

Pour finir, certaines contraintes propres à l'élevage, et plus encore à l'élevage laitier avec transformation fromagère, rendent les premières années plus ou moins compliquées et/ou productives. En effet, on considère qu'il faut presque dix ans pour qu'un troupeau s'adapte à son terroir ! Pendant cette période, les animaux seront plus sensibles à d'éventuels problèmes de santé, et/ou moins productifs. Il faut également bon nombre d'années pour sélectionner les meilleures laitières, les plus rustiques, celles qui valoriseront le mieux les ressources naturelles du parcours dont l'on dispose, etc. Autant de critères que d'incertitudes les premières années, de choix décisifs les années suivantes, et d'un brin de chance (génétique, sexe des petits) .

Contacts

Les Capri'ces des Cévennes
Marine THOMAS & Sébastien DUBOZ
Mas du Fesc
30940 SAINT-ANDRE-DE-VALBORGNE
06.88.01.92.98

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

A propos...

Ce site présente notre ferme, localisée au cœur du Parc Naturel National des Cévennes. Nous y élevons des chèvres en pastoralisme, et élaborons du fromage et des yaourts à partir de leur lait en conversion à l'agriculture biologique. Vous retrouverez nos chèvres ainsi que les parrainages, nos autres animaux, la ferme et les alentours, notre gamme de produits, notre éthique, et les chevriers bien sûr ! Bonne visite, et au plaisir de se voir à la ferme !